Écrire pour un théâtre de papier — Chantal Dupuy-Dunier / Writing for a Theatre of Paper — French Poet Chantal Dupuy-Dunier

French

Chantal Dupuy-Dunier, poétesse française, est née en 1949 en Arles.

Elle a travaillé comme psychologue dans un hôpital psychiatrique de Clermont-Ferrand au centre de la France. Elle a animé pendant onze ans un atelier d’écriture et de lectures poétiques. Elle intervient régulièrement dans les établissements scolaires et donne des spectacles de poésie, accompagnée par des musiciens.

Chantal Dupuy-Dunier à Cronce, devant la maison
(avec l’aimable autorisation de l’auteur)

Pendant dix ans, elle a vécu, retirée avec son mari, écrivain comme elle, à Cronce, minuscule village d’Auvergne, loin de tout, un véritable face-à-face avec l’écriture. En décembre 2010, elle a été invitée à la Fête internationale du livre de Saint-Louis du Sénégal et en mars 2011, à la première édition du « Printemps des poètes » organisée sur l’île de Mayotte. Elle a été récemment invitée au Salon du Livre de Beyrouth. Elle vit actuellement à Clermont-Ferrand.

Les thèmes centraux de sa poésie évoquent la vie, la mort et les questions existentielles qui leur sont attachées : le temps, l’espace, leur relativité. Celui de l’eau, avec les « Sorgues », nom donné aux sources résurgentes dans son Midi natal, est une métaphore du langage poétique agissant sous la langue ordinaire. « Tout fait signe » pour elle, des initiales, des inscriptions sur un mur, les lignes de la main, un calendrier, le nom d’un lieu … Tout est une écriture potentielle.

Elle a publié une vingtaine de livres et d’ouvrages d’art, dont Initiales (Voix d’encre, 1999 ; Prix Artaud 2000), Des ailes (Voix d’encre, 2004), Creusement de Cronce (Voix d’encre, 2007), Où qu’on va après ? (Cadex / l’Idée Bleue, 2008), Éphéméride (Flammarion, 2009, réédité en 2010), Saorge, dans la cellule du poème (Voix d’encre, 2009), Celle (L’Arbre à paroles, 2012), Il faut laisser la porte ouverte (Éditions Henry, 2012) et Mille grues de papier (Flammarion, à paraître en 2013).


English Translation

French poet Chantal Dupuy-Dunier was born in 1949 in Arles.

She worked as a psychologist in a psychiatric hospital in Clermont-Ferrand, located in central France. For eleven years, she hosted a workshop in which participants wrote and read poetry. She regularly appears in schools and performs her poetry in theatres, accompanied by musicians.

Chantal Dupuy-Dunier in front of the house in Cronce
PHOTO COURTESY OF THE AUTHOR

For over a decade, Dupuy-Dunier led a secluded life with her husband — also a writer — in Cronce, a tiny and isolated village in Auvergne. It provided an intimate, up-close experience with writing. In December 2010, she was invited to the International Book Festival of Saint-Louis in Senegal, and in March 2011, she participated in the inaugural “Printemps des poètes” (“Spring of Poets”), held on the island of Mayotte. Most recently, she was invited in the fall of 2012 to participate in the Beirut Book Fair. She and her husband now live in Clermont-Ferrand.

The central themes of her poetry involve life, death, and the related existential issues: time, space, and their relativity. The theme of water, with the “Sorgues” — the name given to springs bubbling up in her native South — is a metaphor for poetic language, acting beneath the surface of ordinary language. For her, “tout fait signe” — everything signfies: initials, inscriptions on a wall, the lines of the hand, a calendar, the name of a place… Everything is a potential source of writing.

She has published twenty books and works of art, including Initiales [Initials] (Voix d’encre, 1999; Prix Artaud 2000), Des ailes [Wings] (Voix d’encre, 2004), Creusement de Cronce [Excavating Cronce] (Voix d’encre, 2007), Où qu’on va après ? [Where Are We Going Next?] (Cadex / L’Idée bleue, 2008), Éphéméride [Ephemeris] (Flammarion, 2009; reprinted in 2010), Saorge, dans la cellule du poème [Saorge, in the Cell of the Poem] (Voix d’encre, 2009), Celle [This] (L’Arbre à paroles, 2012), Il faut laisser la porte ouverte [Leave the Door Open] (Éditions Henry, 2012), Mille grues de papier [A Thousand Paper Cranes] (Flammarion, forthcoming in 2013).

Page 1 of 5 1 2 3 4 5 View All

Printed from Cerise Press: http://www.cerisepress.com

Permalink URL: http://www.cerisepress.com/04/12/writing-for-a-theatre-of-paper-french-poet-chantal-dupuy-dunier

Page 1 of 5 was printed. Select View All pagination to print all pages.